A la dernière page du conte de fée 

Retourn to the Sea

C'est une tragédie qui va recommencer

Puisque j'ai perdu le coeur de celui que j'aimais

Et des vagues de pleurs me submergent à jamais

Car tout amour n'est qu'un rêve, insensé, éphémère

Château de sable, fragile, englouti par la mer

Et toi tu es loin de moi, si loin déjà

Soudain c'est comme si je n'existais pas

Mais jamais je n'ai pu oublier

Cette mélodie d'amour que tu aimais chanter

Elle me poursuit nuit et jour

Et je ne puis m'empêcher de me dire

Que la vie est un mystère

Que demain peut resembler à hier

Et pourtant je voudrais démanteler toutes les chaînes

Qui m'entravent, emprisonnent dans ma peine

Je veux enfin me libérer, c'est clair

Et venir me resourcer dans la mer

J'en suis certaine il n'y a que l'amour

Qui peut résoudre les problèmes

Il peut changer notre parcourt

Si l'on veut croire à la destinée

Et la mauvaise étoile va s'évanouir

S'évaporer, bienvenue à mes désirs

Mais jamais je n'ai pu oublier

Cette mélodie d'amour que tu aimais chanter

Elle me poursuit nuit et jour

Et je ne puis m'empêcher de me dire

Que la vie est un mystère

Que demain peut resembler à hier

Et pourtant je voudrais démanteler toutes les chaînes

Qui m'entravent, emprisonnent dans ma peine

Je veux enfin me libérer, c'est clair

Et venir me resourcer dans la mer

Tu es aveugle devant la vérité

Et tous tes doutes te troublent la pensée

Tu t'inventes une réalité

Pour un amour dont tu as rêvé 

Pour vous c'est une vie sans fond

Eteins la flamme, je pense qu'il est grand temps

Quand j'ai écouté, désespérée

Les vagues mugissent, se déchirer

Dans mon silence, j'ai su que peut-être

J'étais prête à renaître

Et par la chaleur et la lumière

De ce grand soleil qui nous éclaire

Dans la mer profonde, je plongerai

L'espérance va me guider

Lorsqu'enfin viendront sonner

Toutes les cloches de la félicité

Les Sept Mers verront briller en ce beau jour

Le miracle de l'amour

Et je pourrais retrouver

Sans soucis

Enfin celui

Que j'aime pars-dessus tout

Et avec tendresse je lui ferais un baiser… doux